La Maison Louis-Hippolyte-La Fontaine

Temps de lecture approximatif de 2 minutes

Pendant 32 ans, le bâtiment a été laissé à l’abandon. Lorsque l’homme d’affaires Kheng Ly, promoteur du projet résidentiel de l’îlot Overdale, a décidé de le restaurer il y a quelques années, des murs étaient effondrés et il ne tenait debout que grâce à une armature de métal installée à l’intérieur.

La maison Louis-Hippolyte-La Fontaine présente un intérêt patrimonial pour sa valeur historique reposant sur son association avec l’un de ses occupants, sir Louis-Hippolyte La Fontaine (1807-1864). Construite autour de 1944-1946, La Fontaine a habité cette maison de 1849 jusqu’à sa mort, survenue en 1864. La Fontaine possède une formation en droit. Il amorce sa carrière politique en 1830 alors qu’il est élu député de Terrebonne à la Chambre d’Assemblée du Bas-Canada.

maison Louis-Hippolyte-La Fontaine
Photo: Sotheby’s International Québec H.R. Inc.

Il appuie le parti patriote jusqu’au début des rébellions de 1837 et 1838, mais il s’oppose à la violence armée. Louis-Hippolyte La Fontaine demeure l’homme du compromis et l’adroit porte-parole autant des patriotes que des réformistes modérés. Il est même emprisonné par les autorités coloniales en 1838. Durant sa carrière politique, La Fontaine plaide pour la protection de la langue française dans les institutions politiques et obtient le principe du gouvernement responsable pour le Canada-Uni, en 1848.

Cet homme politique a profondément marqué l’histoire du Québec et du Canada par ses actions et ses prises de position.

À l’origine, la résidence de la rue Overdale est conçue selon les principes du néoclassicisme, dont elle présente les principaux traits caractéristiques : volume cubique isolé, toiture à croupes à faible pente et symétrie rigoureuse présentant une division tripartite verticale avec un avant-corps légèrement en saillie couronné d’un fronton triangulaire. L’utilisation de pierres de taille à bossage pour le soubassement et le rez-de-chaussée et de pierres de taille lisses pour le niveau supérieur est également caractéristique du néoclassicisme.

La résidence est transformée dans les années 1900 en une maison de ville contiguë de style Second Empire, qu’on reconnaît, entre autres, par la nouvelle toiture en fausse mansarde revêtue d’ardoise ornée de cinq lucarnes.

Maison Louis-Hippolyte-La Fontaine
Photo: Sotheby’s International Québec H.R. Inc.

Citée en 1988 au sein du répertoire du patrimoine culturel du Québec l’immeuble a été brillamment restauré dans le projet de l’îlot Overdale par Le Groupe Brivia et le Groupe Tianco à qui l’ont doit les deux tours résidentielles aux apparences uniques du YUL Centre-Vile

« La restauration de la Maison Louis-Hippolyte-La Fontaine est un projet remarquable qui traduit mon attachement et celui du Groupe Brivia pour Montréal. Je suis très fier du travail d’équipe accompli pour préserver ce joyau du patrimoine montréalais. En collaboration avec la Ville, les experts du patrimoine et les architectes, toutes les personnes affectées au projet étaient motivées par la même volonté de redonner au bâtiment ses lettres de noblesse. L’attention portée à chacun des détails témoigne du respect de la valeur patrimoniale, historique et architecturale que nous accordons à ce bâtiment du 19e siècle. La maison qui a retrouvé son lustre d’antan dans un quartier du centre-ville en plein développement est maintenant prête pour une nouvelle vie »

M. Kheng Ly, président et chef de la direction du Groupe Brivia.

Aujourd’hui, l’immeuble est disponible et attends ses premiers résidents légaux depuis plus de 50 ans. En vente par Sotheby’s Québec, vous pourriez habitez une des maisons les plus historique de Montréal pour la modique somme de 6 700 000 $.

Site du Courtier : Sotheby’s Québec

Commentaires

Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l'histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet, Martin n'était même pas né à l'époque de 99% des sujets discutés de ce site. Il aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.