Un tournoi Canadiens de Montréal.

Nous venons à peine de terminer les festivités du 100e du Club de Hockey Canadien de Montréal et malgré ces détracteurs, l’année fut amusante. Certains « spécialistes » ont même trouvés que les différents événements durant l’année auront été une grande distraction pour les joueurs ce qui explique les résultats sur la glace. D’autres « experts » diront que si le deuxième étage faisait autant d’effort à mettre des joueurs de qualité dans le vestiaire que de vendre des chandails, nous aurions probablement une autre série de coupes. Comme pour tout, il y a de bons et de mauvais points, mais en général, ce fut une année qui a surement rapporté de nouveaux fans.

Au même moment que j’écris ce billet, la LNH présente au Fenway Park de Boston son Winter Classic, le match de saison régulière maintenant annuel qui a lieu à l’extérieur. C’est plus de 45 000 personnes qui sont trop loin de la glace et qui ont payé leur billet probablement trop cher, mais qui pour une raison de bon marketing est un succès à chaque année.

Ajouté le tournoi Olympique, le championnat Junior et vous avez beaucoup de hockey en ce moment. Mais ce n’est aucune de ces festivités qui retiennent mon attention, ce que je retiens en ce moment est ce mini tournoi annuel qui a lieu en Suisse. Le tournoi de la Coupe Spangler est organisé par l’équipe de Davos qui invite certaines équipes européennes et une équipe constituée de joueurs canadiens qui jouent en Europe.

Pourquoi le Canadien de Montréal n’organiserait pas ce genre de tournoi à invitation seulement? Un peu comme la défunte Coupe Canada, imaginez qu’à tous les deux ans (pour faire différent) entre deux olympiques, les Canadiens invitent sept équipes de partout dans le monde pour faire un tournoi, pas d’équipe nationale, de vraies équipes avec des joueurs qui sont habitués à jouer ensemble. Le tournoi pourrait avoir lieu avant le début de la saison, en Aout et mettre en vedette des équipes que les gens se déplaceraient pour aller voir. Vendre les billets à des prix raisonnables et donner la chance à ceux qui ne peuvent ou ne veulent habituellement pas débourser 120$ pour une soirée de hockey.

Imaginez des équipes légendaires comme le Dynamo de Moscou (Russie), le HC Davos (Suisse), le HC Sparta de Prague (Tchèque), le TPS Turku (Finlande), le Brynas IF (Suède), le Berliner Schlittschuhclub (Allemagne), Les Bruins de Boston (USA) et le Canadien de Montréal dans un tournoi à 8 équipes. Des touristes, fans de hockey de partout dans le monde viendraient voir ce tournoi, des équipes souhaiteraient se faire inviter à ce genre de tournoi, signe d’être une équipe est de qualité et est reconnue mondialement, c’est un camp d’entrainement hors pair avec de vrais matchs. Cela pourrait également inciter nos joueurs actuels à retenir une appartenance au mythique « CH », leur donner un sens de fiertés.

En plus d’avoir deux semaines de hockey de qualité, d’autres raisons pour vendre des chandails et des souvenirs. Ce type d’événement pourrait probablement rapporter autant que le Grand Prix de Formule 1 ou que la Coupe Rogers de Tennis en plus de rapporter de l’argent avec les contrats de publicité et de télévision.

C’est certain que la LNH et l’association des joueurs ne voudraient pas, la LNH de Bettman aime bien avoir le contrôle sur ce que leurs équipes font. Cela empiéterait sur les match que la ligue organise en terrain européen. La NHLPA obstinerait que les joueurs ne seraient pas payés plus cher pour plus de matchs. En plus de la peur d’avoir des blessures. Les chances de voir mon idée se réaliser est mince mais il faut avouer que ce serait intéressant?

Commentaires

Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l'histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.