Tour du Spectrum.

Le 18 octobre 2008 s’éteignaient pour de bon les lumières de Noël sur les murs du Spectrum et depuis, un terrain vague clôturé en gravier reste le seul souvenir qu’un moment donné, les meilleurs chanteurs et groupes du Québec se produisait à cet endroit. Faire le Spectrum était presque aussi important que faire le Forum. Il reste quand même ironique que le Quartier des Spectacles manquent une des salles les plus mythiques de la métropole.

Les dernières heures du Spectrum, Photo: Marc-A. G
Les dernières heures du Spectrum, Photo: Marc-A. G

Des plans pour couvrir cette cicatrice sont sur la table et je dois avouer, sont plutôt prometteurs. En partenariat avec le Fond de Solidarité FTQ et Canderel, le complexe multi-phase de deux bâtiments offrant un total de 1,2 millions de pieds carrés serait certifié LEED. En plus de couvrir le terrain vague de l’ancien Spectrum, une tour de 31 étages serait érigée sur la rue Jeanne-Mance et voilà où ça va brasser.

Images: Canderel
Images: Canderel

Le Quartier des Spectacles est un des plus beaux endroits à Montréal avec ses rues pavées, les fontaines de la Place des Festivals et son mobilier design. Même la Place des Arts et le Complexe Desjardins se sont refait une beauté pour bien s’incorporer aux alentours. Il est donc normal que les résidents ce soient appropriés l’endroit de belle façon. Mais, ce type d’emplacement attire également ce que les urbanistes appelent des « NIMBYs » ou les « pas dans ma cour ». Un bon exemple, juste au sud du Quartier des Spectacles, sur le Boulevard René-Levesque au coin de la rue De Bleury est en train de se construire ce qui sera une des belles tours de la ville. Le Marriott Courtyard Centre-Ville de 42 étages monte fièrement et sa construction, pas encore terminé, s’attire déjà les critiques, trop grand pour le quartier ou cache la vue (à je ne sais pas quoi). Imaginez donc quel bruit fera la construction d’une tour, même plus petite, directement sur Jeanne-Mance?

Selon la Commission de la Construction du Québec, Montréal comptait en décembre 2012, 120 chantiers importants en cours, totalisant 14,8 milliards$ dont 29% directement dans Ville-Marie. Cet élan est difficile à arrêter et attire les investisseurs locaux et internationaux et des tours comme celle que propose Canderel n’est qu’une autre preuve que la demande est là. Il serait désolant de voir des investissements 100% privés se faire montrer la porte à cause de quelques branleux de pancartes.

L’autre détail où il y aura certainement débat est cette lignée de petits commerces de la rue Sainte-Catherine entre les rues Jeanne-Mance et de Bleury. Doit-on construire autour, les détruire pour faire place à un nouvel endroit public qui s’amalgamerait parfaitement avec le quartier, les introduire aux design final du projet Canderel ou simplement leur demander, peut-être à coup d’aide financière, de rénover leur façade qui me font totalement honte. Je ne crois pas que ces bâtisses aient une valeur patrimoniale et sérieusement, je n’ai rien contre Ardène ou Eve et Zoé, mais ce type de boutiques sont-elle vraiment nécessaire dans la Place des Festivals?

En conclusion, cette tour est seulement en mode projet et comme trop souvent au Québec, ce type de proposition de qualité prend énormément de temps et de bureaucratie avant de voir le jour en plus d’être ralenti par une minorité pas très silencieuse. Espérons seulement que leur date de construction visé pour 2014-2015 sera réaliste et que de nouvelle grues apparaitront rapidement dans le ciel de Montréal.

Mise à jour: 10 avril 2013.
Le site web officiel de cette nouvelle construction est maintenant en ligne. La tour portera le nom de Tour QDS.

Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l'histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.