Réseau ProposMontréal:

RSS Suivez PM sur Twitter Ajoutez PM a vos pages facebook Suivez PM sur Instagram Suivez notre micro-blogue Tumblr ProposMontreal en Video PM sur Ello Magasinez PM Magasinez PM

Parc Linéaire de la Commune

Article écrit le 31/07/12 par Martin

Le Parc Linéaire de la Commune

Annoncé en février et comparé, en plus modeste, au High Line Park de New-York. Le Parc Linéaire de la Commune (PDF) est maintenant ouvert pour tous et lors de ma visite en ce mardi après midi, « tout le monde » voulait tout simplement dire… « pas grand monde ». Ouvert depuis peu, sans tambour ni trompette si l’on compare au lancement médiatique de la Plage du Vieux-Port, ce projet de la ville de Montréal sert à embellir la partie est de la rue De La Commune devant les nouveaux condos Solano.

Transformer ce terrain vacant, au-dessus d’un tunnel de train, en très beau parc est très bien réussi par la firme Cardinal Hardy Beinhaker, le faire voir en est une autre. Vous sentez déjà probablement mon scepticisme dans mes commentaires et je dois dire que vous n’auriez pas tort. Croyez-moi, le parc est superbe, très beau design du mobilier urbain avec sur les bancs, des pages d’histoires et des faits sur la Ville de Montréal. J’ai comme une soudaine impression que cet investissement de 250 000$ pour ce parc linéaire a été construit pour plaire aux nouveaux proprios voisins de l’endroit.

Les bancs du Parc

Premièrement, l’endroit est un peu bizarre. Juste à l’est du Faubourg Québec, c’est-à-dire juste passé Berri, la rue de la Commune se termine en cul-de-sac, il est donc possible que plusieurs d’entre vous n’y soit jamais entré, puisqu’il n’y a aucune raison, c’est une impasse. La vue est superbe, mais quand même, ce n’est pas un endroit « à visiter ». En anglais ça se nomme un « stumble upon », un endroit que vous tombez dessus sans vraiment l’avoir cherché et quand vous le découvrez, vous êtes content de votre trouvaille, un point c’est tout.

Ensuite, malheureusement, il est difficile de ne pas le mentionner, mais la partie entre le Marché Bonsecour et la rue Berri se veut un endroit où l’itinérance est partie quotidienne du paysage. L’accueil Bonneau a pignon sur rue sur De La Commune depuis plus de 135 ans, il est donc compliqué et pas nécessairement souhaité de faire déplacer cette institution qui a probablement sauvé la vie de plus d’un. À l’envers de la médaille, il est probablement impossible de marcher entre la Rue Bonsecours et la Rue St-Hubert sans se faire demander si nous avons du change. Pour l’image de la ville, cette rue, probablement la plus visitée par les touristes, est raccourcie de deux ou trois coins de rue qui pourrait allonger leur marche. La dernière relique qui pourrait faire place à une boutique est surement le bâtiment du Bar Le tug qui se trouvait directement au coin de Berri.

Bar le Tug coin Berri et De La Commune

Finalement, la ville nous a lancée depuis l’annonce, une comparaison au High Line Park de New-York, mais en plus modeste. La seule similarité avec le Parc de la Commune est qu’ils sont tous deux en hauteur. Le High Line Park étale sa verdure sur plus de deux kilomètres. Le parc linéaire du Vieux-Montréal mesure autour de 130 mètres, ce n’est pas « plus modeste », ce n’est littéralement pas la même catégorie.

En tant que Montréalais, la prochaine fois que vous tenez à impressionner un ami en visite ou si vous voulez apporter une future conquête en lui racontant que vous connaissez un petit coin de la ville qui mérite un détour, visitez le Parc Linéaire de la Commune. Cela est sympathique, sans valoir un grand détour. C’est moderne et chaleureux sans vraiment devoir y rester plus d’une vingtaine de minutes. De la façon dont je le vois, c’est un terrain vide de moins et un coin de verdure de plus. Compliqué de ne pas aimer quand même.



  1. 1 Trackback(s)

  2. Les 3B : Quand la beauté bat le béton | Métro

Sorry, comments for this entry are closed at this time.