New-York se fait passer pour Montréal.

Les tournages cinématographiques à Montréal sont de plus en plus fréquents. Comme un bon acteurs, Montréal se transforme souvent en Paris, en Boston, en Londres ou en New-York, mais dernièrement, c’est Montréal qui se fait personnifier. Dans une série américaine à grande écoute et à gros budget ont transformé la petite rue Barrow dans le Lower Manhattan de New-York en rue du Mile-End de Montréal.

La série « The Blacklist » à NBC qui en est qu’à son deuxième épisode mets en vedette en autre James Spader (Boston Legal) et Megan Boone (Law & Order) a été regardé ce lundi soir par plus de 12 000 000 d’américains. La scène se passe surtout dans un petit restaurant comme on en trouve des centaines à Montréal entre nos deux protagonistes quand Ray Reddington (Spader) un des hommes les plus recherchés par le FBI aide ces derniers à trouver la prochaine victime d’un tueur tout aussi recherché par ces derniers en utilisant l’experte en profilage criminel, Elizabeth Keen (Boone) comme leurre. La série qui pourrait être comparée à plusieurs autres séries policières importantes est lancé avec beaucoup d’espoir de la part de la chaîne et est, jusqu’à maintenant prisée des critiques et adorée du public.

La scène commence avec un avion de passagers passant juste au-dessus du centre-ville se dirigeant surement vers Mirabel (Erreur #1), nous voyons ensuite un survol du Boulevard St-Laurent remplie de taxis…jaunes (Erreur #2).

MTL_the_Blacklist

Nos deux comparses discutent dans un taxi de la compagnie « À L’heure Taxi » (Erreur #3), à l’heure, un taxi de MTL?) pendant que les agents du FBI écoutent dans un fourgon de la compagnie d’électricien « C’est électrique ».

MTL_the_Blacklist2

Une scène dans le resto avec des serveurs qui parlent français sans trop d’importance pour nous en ce moment, mais qui permet de connecter les deux personnages, se terminent quand Reddington se lève de table et que le FBI croit qu’il se sauve et appel du renfort qui n’était pas trop loin pour l’appréhender. Arrive rapidement plusieurs véhicules de la GRC (Erreur #4) et en sortent des agents en tout habillé en s.w.a.t vert kaki de style armé pour trouver cet homme dans la cinquantaine qui les attend tout simplement dans le véhicule d’écoute électronique de façon nonchalante. Malgré les petites erreurs comiques, ils ont quand même placé un 514 sur le camion de l’électricien.

MTL_the_Blacklist5

Ceci étant dit, cette petite scène qui ne dure que se veut une belle vitrine pour Montréal, on parle de 12 millions de personnes qui ont entendu le nom de la ville, c’est beaucoup de gens qui pour la plupart pensent que la scène a vraiment été filmée ici, mais qui ont regardé une scène filmé à New-York se faisant passer pour la métropole québécoise. Peut importe, c’est une pub gratuite qui ne fait pas mauvaise presse et qui montre encore l’éternel « côté européen » de Montréal, quelques choses qu’on ne se vante pas assez mais dont raffole nos amis au sud de la frontière.

Voici la scène, pour le moment, je ne sais pas combien de temps le vidéo restera en ligne. Malheureusement, les chaînes américaines sont très soucieuses de leurs droits d’auteurs et sont assez rapides à faire supprimer de la toile ce type de clip.

Pendant que vous y êtes, pourquoi ne pas vous abonner au canal Youtube de PM?

Commentaires

Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l’histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.