Les taxis design de MTL

En 2006, Montréal était désignée Ville UNESCO de Design. C’est impossible de cacher le talent des gens d’ici, nous avons presque autant de designer au pied carré que la Norvège ou la Suède. Je crois que le froid de nos pays nordiques fait en sortent qu’au lieu de sortir l’hiver, les gens design. Malheureusement, en marchant dans nos belles rues du centre-ville, le côté design manquait et manque toujours beaucoup, c’est difficile de promouvoir une distinction tel qu’être nommé par l’UNESCO ville de design sans pouvoir vraiment en montrer le résultat.

Il semble que depuis deux ou trois ans, nous commençons finalement à en voir le fruit, le Quartier des Spectacles en est une preuve éloquente, dernièrement, les concours de design commencent à promouvoir le talent d’ici dans les rues d’ici, autant que je l’admire, il n’y a pas seulement Michel Dallaire qui peut faire de beaux mobiliers urbains. Récemment, les abribus se dévoilaient un nouveau look. Aujourd’hui je reviens sur un sujet que j’ai déjà abordé dans le passé, le look de nos taxis.

Nos taxis, que j’ai toujours trouvés moches et ennuyeux, perdu parmi les autres véhicules avec seulement un lanternon aussi perdu sur le toit du véhicule. Je suis toujours impressionné quand je vais dans plusieurs villes étrangères et que les taxis sont faciles à trouver. Quoique je vais avouer que les nôtres sont souvent plus confortables et date un peu moins. Voilà enfin que le côté design revient avec l’entente sur la standardisation des lanternons et l’arrivée des publicités sur le toit.

Un concours de design, un peu comme celui qui nous a donné les abribus, fera apparaitre de nouveaux postes d’attentes qui franchement, ne sont identifiés qu’avec une petite enseigne de métal noir sur blanc aux coins de certaines rues. Avec l’arrivée des Bixi design, des abribus design et finalement le taxi design, le transport en commun de la ville tombera peut-être à l’avant plan. Maintenant, si nous pouvons juste réussir à avoir nos nouveaux wagons de métro tout aussi design, peut-être que la ville méritera enfin son titre de ville UNESCO.

Commentaires

Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l’histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.