Villanueva: attention aux messages négatifs qui peuvent ressortir

L’enquête du coroner a repris ce lundi. Pour commencer, j’espère que toute la lumière va être faite sur cet incident. Par contre, j’ai peur des différents messages qui peuvent en ressortir. Je veux préciser que je ne suis pas pro police, ni contre la police. Je veux que la vérité sorte. Il y a des points négatifs des deux côtés.

Après cette première journée, on a appris que les policiers auraient pu avoir l’occasion de faire collusion dans leurs rapports respectifs. Je blâme leur patron de ne pas avoir exigé de remettre leurs rapports dans les plus brefs délais possible, compte tenu des circonstances. Pour empêcher tout doute possible sur leurs témoignages de l’incident. Cela ne veut pas dire parce qu’ils en avaient l’opportunité de se consulter, que c’est nécessairement arrivé.

Un autre blâme du côté de la police, le fait que l’enquêteur de la SQ, le sergent-détective Duchesne, n’ait pas interrogé immédiatement les deux policiers sous prétexte d’une stratégie d’enquête. Le problème est que ce délai a permis d’installer un doute sur la crédibilité des témoignages reçus de la part des policiers impliqués.

Une information qui est ressortie lors de cette journée est le fait que le frère, Danny Villanueva, a bel et bien résisté à son arrestation. Un point que les différents médias ont volontairement mis moins d’emphase lors de leurs reportages. De plus, on fait mention que le petit frère, Freddy, a attaqué la policière en l’empoignant par le collet et qu’une altercation s’en est suivie. Ce que les médias ont omis volontairement de mentionner pour pouvoir rendre la nouvelle plus sensationnelle.

Différents messages négatifs peuvent ressortir de cette enquête du coroner:

Que les policiers se couvrent entre eux. C’est déjà une pensée répandue qui est renforcée par les différents films et séries télévisées. On est un peuple qui est très influencé par ce que l’on voir sur nos écrans, que l’on se l’avoue ou pas.

Que les minorité aient plus de droits que les blancs. À cause des médias qui mettent l’emphase sur les minorités lors de fusillades impliquant la police, le reste de la population a l’impression que d’être blanc nous donne moins de droits.  Je sais que c’est faux, mais juste à prendre l’exemple du policier qui a tué un suspect à Sorel.  On a en parlé pendant une journée seulement, coïncidence c’était un blanc. Aucune émeute, aucun cri à l’injustice. Les médias sont à blâmer. Pour eux, il y a de meilleures côtes d’écoute lorsqu’une personne d’une minorité est impliquée.

Que cela encourage les gens à résister à leur arrestation. Depuis le début de l’affaire Villanueva et de toutes les activités de préventions qui ont suivi, jamais il n’a été mentionné de ne pas résister à la police. Ils ont juste accusé le profilage fait par la police. Aucune éducation faite auprès des jeunes pour savoir comment agir lorsque la police les interpelle.

En conclusion après cette journée, on peut constater qu’il y a déjà des torts qui peuvent être reprochés aux policiers et à la façon que l’enquête a débuté. Les jeunes impliqués ne sont pas sans reproches non plus. La triste vérité jusqu’à présent est: que si Danny Villanueva n’avait pas résisté à son arrestation, son frère, Freddy Villanueva, serait encore vivant aujourd’hui.

Commentaires

Écrit par :