Une nouvelle ligne d’horizon

Photo: BruBMédia

D’ici 2015-2016 la ligne d’horizon de Montréal sera totalement différente. De nouveaux hôtels, de nouvelles tours à bureaux et d’habitation feront leur apparition dans le paysage urbain de la ville. Peut-importe votre point d’entrée, la ville aura une nouvelle image à vous présenter.

Sur les forums de discussion comme mtlurb et skyscraperpage les rumeurs courent depuis déjà quelques mois, mais les annonces sortent dans les médias que depuis quelques semaines. Tout a commencé en grand au mois d’avril avec l’annonce de 10 nouveaux projets d’un coup et depuis, les lignes des firmes d’ingénieries et des constructeurs ne cessent de dérougir avec des annonces à répétition. Des coins comme le Golden Sqaure Mile, le quartier du Centre Bell, Griffintown et un peu à l’extérieur du centre-ville, la pointe nord de l’Île des Soeurs seront une orgie de grues et de tours en constructions.

Si les spéculateurs ont bien… spéculé, ce n’est pas moins de 13 tours de plus de 30 étages qui sont en construction ou qui ont été proposés sérieusement et qui verront le jour d’ici les trois ou quatre prochaines années. Pour Montréal, avec cette règle sur les limites de hauteurs, c’est une très belle collection.

Image: tiré du site Skyscrapperpage.com. Cliquez sur l’image pour voir Montréal complet.

Comme vous pouvez voir sur le diagramme précédent, j’ai gardé les deux plus hautes tours de Montréal, soit le 1250 René-Levesque et le 1000 de la Gauchetière qui ont respectivement 47 et 51 étages. Petite note pour dire que le 1000 est plus haut à 205 mètres si l’on compte que le bâtiment, certain puriste comptes aussi les antennes ce qui donne au 1250 une hauteur totale de 230 mètres, incluant 31 mètres d’antenne. Toutes les autres constructions de cette liste sont en chantier ou proposée.

  • L’avenue, 175m, 50 étages
  • Tour des Canadiens, 160m, 48 étages
  • Marriot Courtyard, 136m, 40 étages
  • Îlot Overdale, 120m, 37 étages (non sur le diagramme)
  • Le Roccabella, 120m, 37 étages (non sur le diagramme)
  • L’Icone, 34 étages (non sur le diagramme)
  • Place de la Cité Internationale II, 31 étages
  • Waldorf-Astoria Hotel, 32 étages
  • Altoria, 33 étages
  • L’Altitude, 33 étages
  • Le Peterson, 113m, 31 étages (non sur le diagramme)
  • 701 University, 109m, 33 étages
  • Évolo, 31 étages

Rien qu’autour du Centre Bell, vous verrez montrer le Roccabella, l’Icone, l’Avenue et la Tour des Canadiens avec quelques autres plus petits projets pour un total de 2967 nouvelles unités résidentielles. Imaginez la circulation lorsque ces constructions commenceront à sortir de terre, ce sera camion après camion pour la livraison des panneaux préfabriqués et des autres marchandises. Ce qui surprend et inquiète plusieurs, c’est la quantité de ces constructions qui offriront des espaces habitables qui se vendront dans les 500$ le pied carré et plus. Pour ceux et celles, un peu plus faible en mathématiques, c’est un demi-million à l’achat pour un appartement de 1000 pieds carrés. Pour ceux qui doutes, de cette liste, il n’y a que la Cité Internationale II qui ne verra probablement jamais la lueur du soleil. Les grattes-ciel d’habitation se vendent littéralement comme des petits pains chauds et les tours à bureau ont pour la plupart trouvée leur locataire principal.

Montréal n’est pas New-York ou Chicago (ou même Toronto), nous avons une règle qui grossièrement expliqué, empêche toute construction de dépasser le plus haut point de la plus haute des trois collines que forme le Mont-Royal, soit 234 mètres. Peut-être que ferais-je un billet sur cette règle d’urbanisme dans les prochaines semaines mais, que vous soyez pour ou contre elle est là et nous devons la respecter. Les chialeux ont déjà commencé, par exemple, chialer que telle ou telle nouvelle tour cachera telle ou telle vue. Montréal doit faire place à un nouveau boom immobilier. Les plus hauts grattes-ciel de la ville ont tous deux été terminés en 1992 et depuis 20 ans, une tour ici et là, mais en réalité, pas grand-chose.

Lancez-vous dans le Montréal du futur pas si lointain, imaginez-vous en 2014-2015 quand Montréal sera en pleine construction de toutes ces tours de 30 étages et presque autant dans les 20 à 30 étages, la construction des hôpitaux, la reconstruction de l’échangeur Turcot, de Dorval, de l’échangeur Décarie. Des rénovations majeures du Tunnel Louis-Hippolyte Lafontaine et finalement, le « grand daddy » de toutes les constructions Montréalaise, les débuts du nouveau Pont Champlain.

Maintenant, revenez en 2012 et arrêtez de chialer sur la circulation et le stationnement, parce que franchement, vous n’avez encore rien vu.

Le 1000 de la Gauchetière en construction, 1990.
Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l'histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.

Un commentaire

  1. […] clin d’oeil: le blog Propos Montréal, qui, avec son texte Une nouvelle ligne d’horizon, nous annonce que dès 2015, le “sky line” de la ville sera différent. Le texte vient […]

Les commentaires sont fermés.