Taux à 0,05% avec moins de policiers sur la route = aucun changement

Le gouvernement Charest veut abaisser le taux d’alcool permis de 0,08% à 0,05%.  La ministre Julie Boulet utilise des statistiques pour justifier son projet de loi et pour donner l’image qu’elle va sauver des vies.  Les statistiques, la nouvelle bible de notre société pour justifier n’importe quoi, où l’on manipule les chiffres pour leur faire dire ce que l’on veut.  Ce sont des morceaux de papiers sans jugement.

Son projet de loi n’est que de la poudre aux yeux.  Une diversion pour donner l’image de s’occuper de quelque chose.  Selon la ministre Boulet, le projet de loi pourrait sauver des vies jusqu’à 45 personnes par année.  Est-ce que cette statistique tien compte du nombre de policiers sur la route en rapport avec la superficie qu’ils doivent couvrir?  Est-ce que cela tient compte des habitudes de consommations de la population par rapport à sa position géographique et de sa culture?  NON.

Avec toutes les coupures budgétaires faites dans la police, il en résulte un plus petit nombre de policiers sur la route.  Le vrai problème de l’alcool au volant n’est pas le taux d’alcool permis, c’est le manque de policiers sur la route.  Par exemple à Montréal, la ville à couper le nombre de policiers.  Alors, à quoi sert de resserrer la loi s’il n’y a pas assez de policiers sur la route pour l’appliquer.  De plus, la surveillance pour l’alcool au volant augmente seulement pendant le temps des fêtes et les longs congés.

Les seules personnes qui seront affectées par la loi et qui vont changer leurs habitudes, sont les mêmes qui font déjà attention à leur consommation.  Les récidivistes et ceux qui n’ont pas déjà changés leurs habitudes, ne le feront pas pour 0,03% de moins qu’avant.  La ministre Julie Boulet dit en avoir déjà fait beaucoup contre les récidivistes, avec des sanctions plus sévères dans une loi adoptée en 2007.  Vraiment?  Je n’ai pas vu de changement chez les récidivistes, et ce, malgré un renforcement de la loi.  Comme je l’ai déjà dit sans une augmentation des policiers sur la route, aucun changement se produira.

Une petite mention pour la partie du projet de loi sur “la tolérance zéro” pour l’alcool au volant chez les automobilistes, qui passe de 19 ans à 21 ans.  Sur ce point je suis d’accord.

Commentaires

Écrit par :