Stationnement électronique

Photo: Rémi Prévost

Stationnement de Montréal offre maintenant la chance de payer son espace de stationnement qui utilise les bornes de type Payez-Partez grâce à une application pour téléphones intelligents que j’attendais depuis très longtemps. Mais il y a plus encore, vous serez avertis par SMS ou par courriel quand votre période payée arrive à échéance. Surprenant pour un service qui n’a pas mis à jour son site web depuis novembre 2011.

Si vous êtes un adepte du centre-ville de Montréal tout comme moi, il vous est sûrement arrivé de devoir quitter un souper entre amis dans un resto pour aller mettre de l’argent dans un parcomètre ou encore, être obligé de « gosser » autour de la borne pendant qu’il pleut, il semble que le billet ne s’imprime jamais assez rapidement dans ce cas-là. Cette application disponible sur Android, iPhone et même Blackberry vous permet maintenant d’effectuer votre paiement directement de votre téléphone.

Les bornes payez-partez je vais l’avouer, peuvent être frustrantes, premièrement, vous ne savez pas s’il « reste du temps » dans la place de stationnement que vous empruntez, ensuite le temps n’est pas cumulatif, alors si vous occupez une place et que vous revenez mettre un peu plus de change dans l’appareil et qu’il vous restait 15 minutes au compteur, vous venez de perdre ces précieuses minutes, à 3$ de l’heure c’est 0,75$ de donner à la ville ! Mais ce n’est pas que du négatif, la borne vous donne un reçu, donc une preuve de paiement qui peut être utile lors d’une contestation de billet d’infraction. Ensuite, si votre auto est stationnée un peu plus loin, vous pouvez vous arrêter à une borne plus proche de vous que du véhicule pour payer, de précieux pas sauvés. Puisque le « petit change » se fait de plus en plus rare dans nos poches, il est aussi possible de payer par carte de crédit ce qui vous empêche d’être obligé de trouver un dépanneur et briser ce billet de 20$.

La technologie rattrape enfin l’ère du stationnement moderne. Vous n’avez qu’à vous inscrire gratuitement directement de votre téléphone ou sur le site web de pservicemobile.ca. Entrez les informations demandées, courriel, nom et un numéro de carte de crédit. Après moins de cinq minutes pour faire toutes ces étapes et répondre au courriel de confirmation, vous êtes prêt à utiliser l’application et encore, rien de plus facile. Entrez le numéro de la place que vous trouverez sur le panneau de stationnement, entrez la période voulue et voilà, c’est fait ! En payant de façon électronique, vous serez avertis 15 minutes avant la fin de votre période permise, vous offrant ainsi la chance de ne pas oublier et d’effectuer un autre paiement sans avoir de période noire.

Il est important de noter qu’il y a des frais de 0,40$ par transaction alors si la conversation est ennuyante ou que vous avez besoin de vous délier les jambes et qu’il fait beau, il vous est toujours possible de marcher pour payer votre stationnement directement à une borne comme dans le bon vieux temps, rien ne vous oblige d’utiliser l’application. Suite à chaque transaction, un reçu vous est envoyé au courriel que vous avez utilisé pour vous inscrire.

J’ai quelques petites déceptions que j’aimerais voir corriger dans les prochaines versions. Par exemple, pour profiter des alertes de fin de période par SMS, vous devez absolument payer à l’aide de l’application, j’aimerais bien pouvoir inscrire mon espace de stationnement juste pour l’avertissement. J’ai personnellement le besoin de me stationner en ville dans le cadre de mon travail professionnel et j’utilise une carte de crédit de compagnie pour la transaction et il n’y a aucune fonction pour utiliser plus d’une carte, je dois donc avoir un compte personnel et un compte professionnel pour pouvoir utiliser deux différentes cartes.

Photo: Axel Drainville

C’est un pas en avant, le stationnement est trop souvent diabolisé sans raison valable, le stationnement à Montréal n’est pas aussi cher que les gens le croient, vous n’avez qu’à voyager un peu pour voir que 2$ ou 3$ de l’heure ce n’est pas si pire que ça pour une ville de la grosseur de Montréal, qu’il y a toujours le métro, l’autobus ou le bixi pour se déplacer et que les places sont plus faciles à trouver que les banlieusards aiment le croire. Si vous tenez absolument à vos parcs de stationnement, allez remplir le 10-3 ou le Centropolis, ça fera plus de place pour moi !

Commentaires

Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l'histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.