Question sur le tunnel Ville-Marie.

Un billet rapide aujourd’hui pour parler d’une de mes petites bêtes noires. À titre d’information, je passe dans le Tunnel Ville-Marie à tous les jours et souvent, plus d’une fois par jour. En ce moment et ce depuis quelques étés, une voie est fermée de chaque côté. Contrairement à beaucoup de gens, cette fermeture saisonnière ne me dérange pas du tout, je comprends le concept que les réparations doivent être effectuées et qu’à -30°c en février, ça peut-être un peu compliqué.

Le tunnel est aussi fermé sur toute sa longueur même si l’entrepreneur ne travail que sur environ 250 mètres. Ce n’est pas très grave, cela ne m’affecte pas trop, je comprends que les travailleurs doivent être en sécurité. Mais, ce qui me tape sur les nerfs, sont les fermetures inutiles, les fermetures qui peuvent être évitées. Pourquoi ne pas en profiter pendant que cette voie soit fermée pour faire autre chose sur le quatre ou cinq kilomètres du tunnel, changer les tuiles, refaire la chaussée, même laver les murs.

La question se pose donc, pourquoi ne pas profiter d’une seule fermeture pour faire d’une pierre deux coups et éviter une autre fermeture l’été prochain ?

Commentaires

Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l'histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.