P’tite vite PM: La Maison Châtelaine.

Photo Bill Cotter, worldsfairphotos.com
Photo Bill Cotter, worldsfairphotos.com

Cette modique maison de bois de deux étages se trouvait non loin des Pavillons du Ceylan (Sri Lanka), de Cuba, de l’Afrique et de la « Vie économique » au beau milieu du Circuit Gilles-Villeneuve sur le lot C-449. Le pavillon « L’homme et son foyer » se voulait une maison moderne commanditée par le magasine Châtelaine et serait offert en prix, incluant son contenu et la voiture, une Camaro convertible 1966 à un des visiteurs de l’Expo 67.

L’Association de l’industrie du bois lança un concours de design qui fut gagné par l’architecte Gustavo de Rosa de Winnipeg à qui l’on doit entre autres le « Winnipeg Art Gallery ». De verre et de bois avec un sous-sol terminé et un garage, son contenu entièrement canadien comptait sur les commodités les plus modernes du moment, une cave à vin et une buanderie. Construit pour une famille moyenne de deux adultes avec trois enfants le concept fut sélectionné de 130 designs soumissionnés. En plus de voir son design présenté lors de l’exposition universelle, l’architecte se vit offrir le grand prix de 10 000 $. De Rosa soumis également deux différents designs qui, lors de cette compétition, prirent rien de moins que les 2e et 3e positions. Les 4e et 5e choix furent par contre révélés au public pour plaire à plus de gens. Comme quoi l’artiste était tombé dans l’œil du jury. L’architecte vendit des plans du bâtiment à 100 $ chacun. Il est possible de retrouver des copies de la Maison Châtelaine un peu partout.

Sa grande fenestration, son toit plat et son esthétique minimale sont des parties importantes du design de cette maison. La mise en valeur du gaz naturel canadien, comme le foyer ou l’incinérateur à déchets était aussi une attraction principale de l’immeuble. On y vantait l’utilisation d’un gazon synthétique que l’on pouvait nettoyer avec un aspirateur au lieu d’une tondeuse. Disons également que son design intérieur n’était pas aussi réussi que son extérieur.

Photo: Magasine Châtelaine
Photo: Magasine Châtelaine

Douglas McEachen de Régina sera finalement le grand gagnant de la maison, le jeune homme de 17 ans visita l’Expo lors de la dernière fin de semaine. Puisqu’une maison n’était certainement pas le premier de ses choix, il opta pour le prix en argent de 30 000 $ à la place. Mais qu’est devenue cette maison du futur? Paraîtrait qu’elle fut déménagée et des Colombos du web l’auraient retrouvé voilà quelques années à Owen Sound en Ontario, sur l’autoroute 6. Le beau bois et la belle grande fenestration deviennent de l’histoire ancienne. Il reste difficile de prouver que cette maisonnette du 718 047 Highway 6 à Owen Sound est la même que pouvait admirer les visiteurs de l’Expo de Montréal en 1967 ou est-ce un des plans vendus par l’architecte. Faut croire que malgré qu’elle soit moins impressionnante qu’Habitat 67, son design a fait du chemin.

owensound

N’étant pas né lors de l’événement qui marqua à tout jamais Montréal, j’ai découvert l’existence de ce petit pavillon grâce à un groupe Facebook dédié à la mémoire de l’Expo que je vous invite à visiter. Ce sont des gens passionnés par cette partie de l’histoire et je sais que certains d’entre vous le sont tout autant. Il y a quelque chose de bizarre dans l’attraction qu’on beaucoup de gens pour les souvenirs de l’Exposition et je dois avouer que je ne comprends pas nécessairement, mais j’adore essayer de comprendre, c’est très enrichissant de voir ce qui s’est fait lors de cet été de 67.

Photo: Magasine Châtelaine
Photo: Magasine Châtelaine
Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l'histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.