PM voit MTL.

pmvoismtl

Suite à l’événement « Je vois MTL » et au petit compte rendu avec mon top liste publié plus tôt cette semaine, je me demandais ce que ProposMontréal aurait aimé voir comme futurs projets, que ce soit pour le 375e ou pour un événement quelconque. C’est alors que je me suis mis à penser et je suis arrivé avec deux projets dont la réalisation seraient, pour moi du moins, une belle addition à ce qu’est et ce que va devenir la métropole.

Illumination du Pont Jacques-Cartier.
Montréal est la nouvelle ville lumière et avec l’hiver qui approche à grands pas, vous verrez à la tombée du jour qui arrive plus tôt que plus en plus de structures illuminées éclaire la ligne d’horizon de Montréal. Je ne parle pas d’une lumière violente, mais bien d’une lumière enchanteresse qui fait de nos soirs d’automne et d’hiver un endroit un peu plus féerique. La tour du Stade, le Complexe Desjardins, la Biosphère, l’hôtel Courtyard Centre-Ville sont tous des édifices qui dernièrement, se sont vus illuminés. Ajoutez à ça d’autres icônes du « skyline » montréalais comme la croix du Mont-Royal et le 1501 McGill College et vous avez là des nuits toutes en couleurs. Alors, pourquoi ne pas faire la même chose avec le pont le plus connu de l’île? Le pont Jacques-Cartier est une icône de la ville et son illumination pourrait apporter un peu de vie à la circulation constante sur la traversée.

Pardonnez mon travail de modification.
Pardonnez mon travail de modifications.
Biosphère de Montréal.
La Biosphère illuminée. Photo par BruBMédia

Réouverture de l’Île-de-France.
S’il y a une chose dont on ne manque pas à Montréal, ce sont les Chefs de renom, que ce soit les Laprise, Picard, Park, Hughes ou Ferreira, Montréal regorge de talents culinaires. Pourquoi ne pas faire revivre un endroit qui a déjà été une place importante dans cette industrie? Ce restaurant de type art déco Steamship et le mobilier sont de l’architecte Jacques Carlu aménagé en 1931 et décoré par son épouse Natasha Carlu. L’ensemble comprend une salle à manger et un foyer-promenoir. Il est situé au 9e étage d’un édifice de la rue Sainte-Catherine qui abritait un magasin Eaton, aujourd’hui le Complexe les Ailes.

Le restaurant est aujourd’hui inscrit au Registre du Patrimoine culturel du Ministère de la Culture du Québec, il doit donc rester le plus intact possible. Il est si important que la protection inclut même le mobilier, la vaisselle et plus 830 éléments. L’Île-de-France est parmi les premières œuvres art déco au Québec et est abandonnée depuis 1999. JE PROMETS de faire un billet en entier sur ce restaurant qui pique ma fascination au plus haut point. Malheureusement, personne d’Ivanhoé Cambridge ne retourne mes appels pour en faire une visite ou répondre à quelques questions. (sérieusement si quelqu’un à une connexion chez I-C, prière de le mettre en contact avec moi)

Restaurant Île-de-France Montréal
Restaurant du 9e étage du Magasin Eaton et son mobilier.

Il y a beaucoup plus de projets qui me tiennent à cœur, mais la plupart sont déjà en route ou en cours d’exécution. La revitalisation du Planétarium Dow par l’ÉTS ou bien la mise à jour de la jetée Alexandra du Vieux-Port en sont de beaux exemples. J’aurais aussi ajouté le projet du Silo #5, mais étant le projet probablement le plus discuté depuis des années, je ne crois pas que mon grain de sel aurait fait une grosse différence. C’est pour cette raison que je nomme deux idées qui ont peu ou pas de traction dans l’opinion publique en ce moment.

Que pensez-vous de ces deux idées? Avez-vous aussi une idée dont personne ne parle? Partagez avec nous, nous ouvrirons notre tribune si assez de projets croisent notre boîte de courriel.

Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l'histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.

3 Comments

  1. Deux excellentes suggestions!

    Personnellement, j’ajouterais à votre liste une cure de jeunesse pour le parc Jean-Drapeau. Certaines parties sont bien entretenues (la plage, le casino, le musée Stewart, les abords du métro), mais plusieurs autres sont en piteux état (l’ancien jardin des floralies, les abords de La Ronde, la place des Nations).

    Moi, je monterais un budget de 100 millions $, le même que celui de la promenade Samuel-de-Champlain, et je lancerais un concours d’architecture de paysage. Je suis sûr qu’il y aurait plein de bonnes idées pour réunir, embellir et rafraîchir cet ensemble disparate, démodé et à moitié désaffecté.

    Les îles du Saint-Laurent peuvent devenir aussi belles et emblématiques que le mont Royal. Il suffit de saisir l’occasion.

    — Dans un autre ordre d’idée, saviez-vous qu’un documentaire a été fait sur l’Île-de-France juste avant sa fermeture? C’est Les Dames du 9e, réalisé par Catherine Martin en 1998. À voir!

  2. ProposMontreal
    25/11/2014

    Bonjour Jérôme,

    Il y a une cure de rajeunissement de prévu pour le Parc Jean-Drapeau déjà heureusement prévue pour le 375e de Montréal.

    Et pour le film, Oui j’ai vu ce film à la cinérobothèque de l’ONF rue St-Denis avant que celi ci ferme, l’ironie quand même !

Les commentaires sont fermés.