Montréal, ville nordique…prise deux

Moi aussi je vais en voyage, des fois dans le sud, dans un tout inclus pour aller me ressourcer en vitamines soleil. Montréal est surement une des plus belles villes du monde durant l’été. Ces rues sont pleines, les terrasses aussi. Les jupes sont courtes et les filles sont belles. Durant l’hiver Québécois, la seule chose que l’on peut voir de nos belles Montréalaises sont leurs belles pommettes rouges. Mais comme je disais voilà quelques jours Montréal est une ville nordique et nous devons vivre avec ce phénomène qui est loin d’être nouveau.

Des mois de juin à septembre, festival après festival, Montréal est en vie mais l’hiver, les rues sont…blanches au lieu d’être noir de monde. Pourquoi les Montréalais ont-ils autant de misère à accepter leur nordicité et embrasser ce que mère nature nous lance? Comme un pays scandinave, les Montréalais devraient remplir les podiums de champions en ski de fond ou en raquette comme un bon pays nordique (qui n’a pas beaucoup de montagnes). À la place, nous sommes champions en « chialage-que-nous-avons-hâte-que-l’hiver-finissent ».

Depuis quelques années, peut-être à cause d’un certain réchauffement climatique ou par soucis de bien être, les Montréalais semblent vouloir sortir de leur tanière de brique pour profiter du grand air. Cet hiver, Oui la plupart des événements sont offerts dans des endroits touristiques, mais regarder dans votre quartier, je suis certain que vous trouverez des activités à y faire.

Le Parc Jean-Drapeau est un des plus beaux parcs dans le monde à proximité d’une station de métro et durant la période hivernale, une partie du parc se transforme avec le Village des neiges. Équipé d’un bar et d’un restaurant, tous de glace, il est possible que vous ne voudriez pas quitter et dans cette situation, il y a l’hôtel de glace et pour les amoureux, une chapelle.

Pendant que vous êtes sur nos îles, les fins de semaine de janvier et février, avant d’aller au Village des neiges pour prendre un verre, allez-vous amuser à la Fête des neiges avec plus de 25 activités. Patinoires, glissades, ski de fond, escalade, cinéma, il est possible de perdre une grosse journée complète en oubliant presque c’est l’hiver. La fête des neiges est présente à Montréal depuis 30 ans et s’en est devenu un incontournable. De plus, dans notre grand parc, comme dans celui du Mont-Royal et autre « espace vert », il est possible de faire de la raquette, du ski de randonné ou simplement prendre une marche au grand air et ces activités sont gratuites.

L’hiver est aussi fêté dans le vieux, un bel exemple d’acceptation de sa nordicité est sans aucun doute le festival de musique électronique l’Igloofest ou des dizaines de milliers de danseurs se retrouve sur le Quai Jacques-Cartier pour passer plusieurs heures à suer, malgré le grand froid. Encore une fois, plusieurs places pour se réchauffer et pour faire de belles rencontres.

Pendant ce temps, sur le Quai de l’horloge, il est également possible d’aller pêcher sur la glace, dans des cabines chauffées avec un chocolat chaud et tout ça, en métro, sans avoir à prendre l’auto dans les routes enneigées du Québec. On ne parle pas de petit poisson ici, on parle de dorés, perchaudes ou même de brochets. Comme la plupart des activités organisées mentionnées ci-haut, la pêche n’est pas gratuite mais, surement amusante. N’oubliez pas vos patins, des patinoires est aussi installé sur le plan d’eau devant les Terrasses Bonsecour.

Phot: Pêche Blanche Vieux-Montréal.
Phot: Pêche Blanche Vieux-Montréal.

En manque de festival? N’oubliez pas le festival extérieur/intérieur gastronomique Montréal en Lumière. À la fin février, ce festival offre concerts et bonnes tables à l’intérieur, mais un volet complet extérieur et gratuit sur l’esplanade de la Place des Arts avec activités toujours interactives et très technologiques qui ajouteront beaucoup de couleurs dans le blanc des rues. N’oubliez surtout pas ça traditionnelle nuit blanche Est-ce que j’ai mentionné que c’était gratuit? Encore une fois, vous n’aurez pas le choix de bouger, de danser et de vous réchauffer.

Finalement, n’oubliez pas que tous les quartier de Montréal offrent des activités gratuites comme des patinoires extérieures et des glissades, vous n’avez qu’à regarder l’information sur le site web de votre arrondissement, par exemple, les cinq patinoires Bleu-Blanc-Bouge originalement offerte par le Canadien de Montréal. Ces patinoires réfrigérées vous permettent de patiner peut importe la température. Vous retrouverez ces glaces à Verdun, St-Michel, Lasalle, Montréal-Nord et Côte-des-Neige.

j’encourage les Montréalais à sortir et voir ce qui se fait ici. Montréal offre plusieurs raisons de sortir après une tempête et ce, pas juste pour déneiger l’auto.

Commentaires

Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l’histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.