Montréal ville Hospitalière

Montréal est une ville universitaire et avec cette désignation, vient beaucoup d’autres avantages. Incluant des centres de recherches et les cerveaux qui viennent avec, c’est aussi de la clientèle de jeunes professionnels et leur argent. Mais ça veut dire aussi des hôpitaux deux nouveaux hôpitaux universitaire de calibre international. Ce billet s’adresse aussi à ceux qui chialent que Montréal n’a jamais rien du gouvernement, j’avoue que dernièrement, être en faveur de Montréal semble être un faux pas politique. Mais les investissements en santé se font en grande partie dans la métropole. C’est normal après tout, étant cette ville universitaire et plus de la moitié de la population de la province entière à moins d’une heure de route de la « grande ville » ce n’est que le gros bon sens d’installer ces établissements ici.

Dans les dix prochaines années, Montréal verra plus de nouveaux hôpitaux et d’investissement hospitalier que partout en Amérique du Nord. pas moins de quatre milliards de dollars seront investis dans les hôpitaux de la ville. Et pourtant, nous avons tellement de retard que même se montant semble insuffisant mais c’est un très bon signe que les choses avances dans une bonne direction. Voici une liste qui résume les principaux investissements à venir dans le domaine.

Le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), 2 089 000 000,00 $
Ok, je vais l’avouer, son histoire a été parsemée d’embûches, de dépassement de coûts, de retard et de sarcasme de toutes parts, mais le fait est que l’hôpital originalement dû pour 2010 s’en vient et sera un joyaux. Dû pour 2016 et prévu dans le quadrilatère René-Lévesque/St-Denis/Viger/Sanguinet le CHUM aura un effet d’entrainement incontestable sur ce coin de la ville. J’ai écrit dernièrement qu’il était difficile de créer un quartier de toute pièce, ce que le gouvernement aime appeler le quartier de la santé aura pour effet d’apporter d’autres établissements dans les alentours. Certifié LEED, Le nouveau CHUM accueillera ses premiers patients dès mai 2016. Lors de la première phase de construction de l’hôpital, qui durera un peu moins de cinq ans, l’Hôpital Saint-Luc situé en bordure du chantier demeurera fonctionnel. L’Hôpital Saint-Luc sera démoli par la suite pour faire place aux bâtiments adjacents. Est-ce que j’ai confiance dans cet échéancier? Absolument pas, mais ça fait du bien d’y croire un peu.

Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM), 280 000 0000 $
Qui dit dit centre hospitalier, dit centre de recherche et ce dernier pour le CHUM est présentement en construction au-dessus de l’autoroute Ville-Marie un investissement original de 280 millions qui a fait raser le bâtiment affreux de Vidéotron qui était à cet endroit. Le centre de recherche aura une superficie de 46 500 m2 et réunira dans un même lieu les chercheurs présentement dispersés dans six lieux différents de la métropole.

McGill University Healthcare Center (MUHC), 1 800 000 000 $
Anglaise ou Française, si une université mérite son propre centre hospitalier, c’est bien McGill, l’institution qui place Montréal dans le peloton de tête des villes universitaires nord-américaine. Déjà très avancé dans la cour de triage Glen longeant St-Jacques est aussi visible de Ville-Marie et Décarie dans Notre-Dame-de-Grâce. l’hôpital est dans une situation géographique importante avec le futur échangeur Turcot à quelques secondes. Le projet est construit en Partenariat Public Privé (PPP) qui est un concept relativement mal expliqué dans les grands médias et qui fait peur à beaucoup de gens. Le fait est que cet hôpital sera livré dans les dates prévues au budget prévus.

Hôpitaux Shriners pour enfants du Canada, 127 000 000 $
Également dans le Campus Glen et relié au CUSM, voisin de l’hôpital pour enfants, le nouvel hôpital de pédiatrie comprendra 22 chambres privées, 4 salles d’opération et une superficie de 25 000 pi2 consacrée à la recherche. Contrairement aux autres établissements de cette liste, nous parlons d’un investissement provenant strictement du groupe des Shriners pour sa construction. 60% des coûts du fonctionnement de l’hôpital seront déboursés par le groupe des Shriners et 40% par le gouvernement Québécois. Nous avons presque perdu le titre à la ville de London en Ontario en 2005.

Hôpital Général Juif de Montréal, 394 000 000 $
Annoncé en octobre 2011, la construction du nouveau Pavillon K ayant déjà débutée en 2010 avec un investissement original de 94 millions, pourra accueillir plusieurs unités de soins, dont une unité d’urgence de 58 civières, un bloc opératoire de 18 salles, une unité de soins intensifs médicaux et chirurgicaux, un centre de naissances ainsi qu’une unité coronarienne et de néonatalogie. Les travaux permettront d’augmenter de plus de 40 % la superficie de l’établissement.

Pavillon K Hôpital Juif

Hôpital Maisonneuve-Rosemont, 900 000 000 $
Le ministre de la santé a annoncé cette semaine un investissement probable de 900$ millions pour offrir une cure de jeunesse à l’établissement de l’Est de la ville en plus d’agrandir leur expertise dans un tout nouveau centre de cancérologie. Nous parlons ici du 3e plus grand investissement en santé après les deux centres universitaires.

Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l'histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.