Merci A.C.

Plusieurs nouvelles importantes sont apparues dans les derniers jours, les gestionnaire de Bixi se place sous la protection de leur créanciers, Bombardier aéronautique qui met à pied 1100 à Mirabel, le Maire Coderre qui tire sur à peu prêt tous les fronts, mais malgré des mauvaises nouvelles, je vais garder ça quand même léger et vous expliquer pourquoi j’ai eu larme à l’oeil.

À 11h ce matin, assis à mon bureau, je me suis rendu sur le site de RDS pour y voir cette conférence de presse appelé par les Alouettes de Montréal et Anthony Calvillo pour annoncer probablement le secret le plus mal gardé de la scène sportive Montréalaise, la retraite de la légende #13. Pour ceux et celles qui ne suivent pas le sport, ou qui n’aiment que le hockey Anthony Calvillo est le plus grand sportif de la planète qui peut se promener dans sa propre ville sans être dérangé. Après tout, les moineaux n’ont pas le crédit qui leur reviennent. L’Impact et les Alouettes vivent dans l’ombre du club de hockey, même en plein été. Alors, quand un joueur de la trempe de Calvillo prend sa retraite après avoir joué 16 ans à Montréal, c’est important. Par contre, la Ligue Canadienne de Football ne reçoit pas de presse à l’extérieur du pays, peut être avec raison, ce n’est pas nécessairement la crème de la crème avec des salaires à tout casser qui sont sur le terrain, mais souvent ceux qui ne font pas les équipes de la NFL.

Utah State University
Utah State University

Son style de jeux lors du repêchage de la NFL de 1992 et de 1993 ne semblait pas plaire à aucune équipe et AC c’est ramassé dans a ligue de second plan, la CFL. la ligue à ce moment dans leur histoire, pensait fortement qu’elle pouvait réussir aux États-Unis et entre 93 et 96 avait fait expansion au sud de la frontière et le jeune Anthony Clavillo de Utah State University se retrouve avec le Posse de Las Vegas pour leur seul et unique saison dans la CFL. L’année d’après, il est alors re-repêcher par les Tiger-Cats d’Hamilton dans la « dispersion » des joueurs des équipes américaines ayant plié baguage.

A.C. avec le Posse de Las Vegas
A.C. avec le Posse de Las Vegas

Les Ti-Cats bien équipé en quart-arrière laisse Calvillo partir et il se retrouve alors agent libre en 98 après deux ans comme 3e quart-arrière, ramassé par la nouvelle équipe de Montréal qui venait de quitter Baltimore en 1996. Les nouveaux Alouettes ont déjà un quart-arrière de premier plan avec Tracy Ham, mais sa carrière tire à sa fin après avoir ramassé des statistiques hors de l’ordinaire pendant ces 12 saisons dans la CFL.

Depuis 1998, les amateurs des Als n’ont jamais regardé en arrière. Année après année, nous avons été choyé avec une équipe victorieuse menée par certain des meilleurs entraîneurs et le meilleur quart-arrière de l’histoire de la CFL. Anthony Calvillo a brisé record après record en plus de gagné trois Coupe Grey. Voici une petite liste des honneurs et records du #13.

Honneurs

  • Coupe Grey 2002, 2009, 2010.
  • Joueur de l’année, 2003, 2008, 2009.
  • Joueur des Séries, 2002.
  • Membre de l’équipe de l’étoile, 2002, 2003, 2008, 2009
  • Son visage sur un timbre, 2012

Records

  • Plus de verges par la passe en carrière, 79 816
  • Plus de Touchés en carrière, 455
  • Plus de passes complétées, 5 892
  • Plus de passes lancées, 9 437
  • Plus de verge par la passe en Coupe Grey, 2 470

Le record le plus important est celui pour le plus de verge par la passe en carrière avec 79 816. Pourquoi est-il important? Simplement parce que ce record qui est le sien depuis 2011 (j’y étais en plus) n’est pas juste pour la CFL mais bien dans le football professionnel en entier, incluant la NFL, la CFL et toute autre ligue dans l’histoire de ce sport. C’est plus de verge que Dan Marino, Brett Favre, Johnny Unitas ou Tom Brady. Pour vous donner une idée, il a deux fois plus de verges par la passe que Joe Montana, selon les experts, le meilleur QB dans l’histoire de la NFL. Alors, à vous de juger, mais nous devons avouer que Anthony Calvillo est le quart-arrière le plus inconnu de l’histoire du football professionnel. Dans les honneurs à suivre, son numéro sera sûrement retiré rapidement par l’équipe rejoignant des noms comme Dalla Riva, Etchevery ou Pringle. C’est également certain que sa place est déjà réservée au temple de la renommé de la CFL.

Cérémonie suite à la passe record en octobre 2011.  Photo: Proacguy (Flickr)
Cérémonie suite à la passe record en octobre 2011.
Photo: Proacguy (Flickr)

Du côté personnel, Anthony embrasse Montréal de plein fouet, il y habite à l’année longue et a même épousé une Montréalaise. En 2007, il a combattu l’adversité quand Alexia, son épouse, a battu le cancer et en 2010, quand il a dû passer lui-même sous le bistouri pour se faire enlever la glande thyroïde montrant des signes de cancer. L’annonce de son cancer a été fait lors d’une conférence de presse, quelques heures après avoir gagné leur Coupe Grey contre les Roughriders. je ne vous parle pas non plus de la multitude de blessures qu’il a subit durant ces 20 ans à lancer le ballon ovale.

En tant que détenteur de billets de saison et fan de sports Montréalais, le départ de cette légende laissera un grand vide au Stade Percival-Molson. La saison passée est un bel exemple de ce qu’une équipe en reconstruction peut avoir l’air, un événement que Montréal n’a jamais vécu depuis leur retour dans la ligue, souhaitons que le nouveau QB Troy Smith sera à Calvillo, ce que le jeune Anthony Calvillo a été à Tracy Ham, la relève parfaite à une histoire importante de quart-arrières de très haute qualité.

Même s’il est certain que nous allons revoir Calvillo avec les Alouettes comme entraîneur dans un futur pas si lointain et même s’il n’est pas décédé, je tiens quand même à dire…

Merci AC, tu vas nous manquer !

Photo: CFL
Photo: CFL
Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l'histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.