Mardi Musique: Loco Locass

Le Quebec est mort, vive le Québec

Habituellement, j’utilise les Mardi Musique pour faire découvrir quelque chose de nouveau, de frais et qui fait changement. Aujourd’hui, pour faire changement, je me permets une critique de disque. Peut-être que c’est plus une critique de moi que de l’album, mais vous allez comprendre.

Loco Locass nous offre leur nouvel opus, « Le Québec est mort, vive le Québec ». Je me le suis tapé après son achat sur iTunes, sans vraiment y porter attention, un peu comme un son d’ambiance et rien m’a accroché, je me suis dit que ce n’était pas possible puisque l’album précédent m’avait touché au plus haut point de mon Québécois, je me suis donc permis une écoute attentive, planté devant mon ordinateur à écouter chaque notes, une par une pour pouvoir offrir la meilleure critique. Malheureusement, aucune chanson n’est venue me chercher, aucune des mélodies m’a fait taper du pied, aucune des paroles m’a étiré le bars pour prendre mon drapeau du Québec fier de l’être et j’ai paniqué.

J’ai paniqué parce qu’à la première écoute de Manifestif ou d’Amour Oral, j’avais simplement adoré, les paroles étaient venues me chercher, je connaissaisles paroles par coeur, je chantais à tue-tête les paroles de de Groove Grave ou de Malamalangue, mais cette fois-ci, rien! Alors, je me suis dit que c’était moi le problème. Comme dans une mauvaise séparation, « c’est pas toi, c’est moi », j’ai peut-être vieilli, pris de la maturité. Je suis peut-être encore sous l’influence du fait que Biz est allé baiser la main de PKP sur les ondes de Star Académie. Peut être que je ne suis plus politisé et que leurs sujets de prédilection ne m’intéresse tout simplement plus.

Mais non, après avoir lu quelques critiques sur le web, d’autres lancent dans le même sens que moi, l’album est plat, sans nouveauté accrocheur et sans tube sortant du lot. Amour Oral est arrivé sur le marché en novembre 2004, voilà presque huit ans passés et beaucoup d’eau est passé sous le pont Champlain depuis. Le trio a eu quelques embûches au lancement de ce troisième album studio, en commençant par le vol en 2008 de leurs instruments et d’ordinateur contenant des textes prévus pour cet album, peut-être que cela a affecté la créativité des artistes.

J’ai adoré leur participation à la chanson « La paix des Braves » de Samian, Amour Oral est surement dans mon top 10 des meilleurs albums Québécois, mais cette fois-ci, un mélange d’absence de la scène musicale prolongée, de message qui passe moins et le fait que je me suis permis de prendre de nouvelles opinions depuis 2004 font que « Le Québec est mort, vive le Québec » pour moi sera un album assez oubliable. Ce, malgré le fait qu’il sort dans un moment plus qu’opportun avec son message de renouveau politique pendant un moment où le Québec en a plus que besoin, le message ne passe pas.

N’oubliez pas que ce n’est qu’une critique personnelle, que je ne critique pas le trio de Biz, Batlam et Chafiik que je respecte énormément mais qu’une petite partie de leur oeuvre de carrière. Même s’il ne vient que de sortir, j’attends déjà avec impatience le 4e album du groupe qui, je l’espère ne sera pas dans huit ans.

Un premier clip de la chanson Wi.

Commentaires

Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l'histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.