Les arbres urbains

Il y a 85 alisier blanc (Sorbs Aria) sur l’île de Montréal mais dont la plupart se retrouve dans Ahuntsic et le bouleau sur la rue St-Joseph Est, au coin de la 6e avenue dans le quartier de Rosemont, y a été planté le 29 août 2008. Bon cet information est relativement anecdotique, mais quand l’information fait partie d’une banque de données de plus de 222 000 arbres, ça commence à faire beaucoup à voir.

Un alisier blanc de la rue O'Biren à Montréal.
Un des 85 alisiers blancs de Montréal, rue O’Biren.

Lors de la journée internationale des données ouvertes du 23 février dernier. La ville a mise à la disponibilité de qui veut bien s’en servir la liste complète séparée par arrondissement de tous les arbres publics sur le territoire de la ville de Montréal. Cataloguer par les inspecteurs de la ville lors de la prise d’inventaire, la collecte d’information et la mise à jour des données de la ville centre. Les programmeurs avaient à leur portée l’information sur le type d’arbres, son diamètre, sa localisation et quand disponible, la date où l’arbre en question a été planté.

Une petite équipe a donc décidé de prendre cette information disponible qu’en format texte (csv ou comma-separated values) et dans créer une carte complète, navigable et interactive, nous présentant à un seul et même endroit les 222 066 arbres publics de la ville. Arbres Montréal est d’une précision relativement surprenante, il vous est possible de faire vos recherches selon le type d’arbre en français, en anglais et même en Latin, langue qui semble encore très importante dans le domaine de la biologie et de l’horticulture.

Bulle d'information de la carte
Bulle d’information de la carte
Canadensys, de la CSBQ et du Centre de la géomatique du Québec en plus d’être hébergé par le portail QuéBio, développé par le Centre de la Science de la biodiversité du Québec (CSBQ) qui a comme mission d’offrir un accès, la recherche et le partage d’information sur la biodiversité au Québec.

Une belle initiative de la ville d’offrir de telle données à qui veut bien faire l’utiliser et un bravo à cette équipe qui a bâtit ce petit outil qui est plus qu’intéressant à utiliser.

Maintenant, si le printemps peut arriver.

Arbres Montréal
Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l'histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.