L’ère Instagram d’aéroport de MTL

Nous sommes à l’ère où les restaurants doivent être plus « Instagramable » que goûteux. Nous sommes à l’époque où tout le monde a un appareil photo à porté de main et en quelques secondes, nous pouvons partager à la planète toute entière nos allés et nos venus.

Je me permets un très court billet aujourd’hui pour donner un peu d’appréciation à l’équipe d’Aéroports de Montréal. Que ce soit pour le Grand Prix, les festivités de Fierté Montréal ou tout simplement pour célébrer la vie de Léonard Cohen. Les lettres qui accueillent les visiteurs sur l’Immeuble principal rayonnent de l’amabilité des Montréalais.

 

A post shared by Montréal-Trudeau (@mtltrudeau) on

A post shared by Tourisme Montréal (@montreal) on

Peut-être parce que l’endroit est un peu trop à l’ouest ou peut-être parce que l’aéroport a mauvaise presse, mais je crois que nous ne voyons pas assez leurs efforts dans les différents réseaux sociaux.

A post shared by Guylaine Bourdeau (@bouguy07) on

A post shared by Montréal-Trudeau (@mtltrudeau) on

Plus récemment, c’est les festivités de Fierté Montréal et le Grand Prix de Montréal qui ont reçu le traitement médiatique.

Les différentes fêtes inscrites au calendrier reçoivent aussi leur part du gâteau.

A post shared by Montréal-Trudeau (@mtltrudeau) on

A post shared by Montréal-Trudeau (@mtltrudeau) on

En collaboration avec le Musée d’Art Contemporain et son exposition sur Leonard Cohen, l’enseigne a même portée le chapeau de feutre, signature de l’artiste montréalais.

J’aurais été en mesure d’étirer ce texte et transformer ça en tirade sur l’utilisation des réseaux sociaux par les marques publiques. Mais non, cet article n’est pas une commandite (quoique qu’on peut ouvrir les discussions ADMTL!) je trouvais seulement que leurs clins d’œil local méritaient un peu plus d’expositions. J’imagine probablement des détracteurs qui vont dire qu’ils devraient utiliser cet argent pour réduire les files d’attente et à eux je dis, pourquoi n’êtes-vous pas heureux dans la vie?

Ah, et pour finir, une que nous ne reverrons peut-être pas de si tôt.

Aimez-vous ces textes plus court ?
Oui? Non? Faites-nous le savoir.

Commentaires

Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l'histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.