Le pouvoir du vote

Les élections de Montréal arrivent à grand pas.  Plusieurs personnes, par contre, n’iront pas voter.  Leurs raisons : “ça ne sert à rien”, “ils sont tous pareils”, “mon vote ne changera rien”, etc.  L’ironie de tout cela est que ce sont ces mêmes personnes qui chialent le plus contre les élus en général.  Si vous n’allez pas voter, alors comment pouvez-vous juger les élus?  Pourquoi ces élus tiendraient compte de vos opinions si vous ne fournissez pas l’effort minimal de participer à la démocratie de votre ville?

À part du dicton : Le droit de voter c’est le droit de chialer!  Il y a d’autres raison de voter.  Ces mêmes citoyens qui ne se rendent pas aux urnes, sont ceux qui crient à l’injustice quand une minorité ont un privilège.  Par exemple : une tolérance de stationnement dans leur secteur.  Ce n’est pas à cause de leurs origines ethniques ou de leurs croyances religieuses.  C’est parce qu’ils représentent un groupe de citoyens qui, premièrement, font une demande de tolérance.  Deuxièmement, parce qu’ils représentent un groupe qui vont voter en masse et unifier pour le même candidat.  Le taux de participation aux élections municipales ne sont pas aussi élevés que les élections provinciales et fédérales.  Ce qui leur donne un pouvoir de persuasion plus efficace qu’une seule personne.

C’est sûr que former un groupe de citoyen unis, est une charge de travail qui est très dur à supporter.  Par contre, le début lui est plus facile à faire…, c’est allé voter.  Si toutes les personnes qui ne participent pas, iraient aux urnes et mettraient des “x” par tous.  Je ne dis pas qu’il faut mettre des “x” partout, j’encourage plutôt un choix basé sur le candidat qui se rapproche le plus de vos convictions.

Si vous faites parti de ceux qui ne trouvent pas qu’il y a un seul candidat valable, alors vaut mieux aller annuler son vote que de rester chez soi sans rien faire.  Si le taux de billets de vote annulé montre à 15%, je vous jure que les candidats vont tout faire pour savoir ce que VOUS voulez.  Un politicien va se dire : toutes ces personnes se donnent la peine d’aller aux urnes pour mettre des “x” partout.  Si je peux savoir ce qu‘ils veulent et les satisfaire, ils vont pouvoir m’aider aux prochaines élections.

À tous ceux qui ne vont pas voter et qui croient qu’un petit vote de changera rien.  Vous n’êtes pas qu’un, vous formez un tout, qui peut faire pencher la balance de la démocratie en votre faveur.  La balle est dans votre camps.

Écrit par :