Le 275 Saint-Jacques.

Si vous avez lu certains journaux samedi matin, une des grandes manchettes était que Pauline Marois et son époux ont acheté un condo luxueux dans le Vieux-Montréal. Ce genre de nouvelle est tellement inutile et est une preuve de sensationnalisme. Première Ministre ou non, ils ont bien le droit de faire ce qu’ils veulent avec leur argent, tant et aussi longtemps que le mien n’est pas touché. Ceci étant dit, après avoir vendu leur villa de l’ouest de l’île, ils pouvaient bien se payer ce petit bijoux et honnêtement j’aurais fait pareil.

À la lecture de ce torchon de QMI, ça m’a donné l’idée de faire quelques recherches sur l’édifice lui-même qui semblait beaucoup plus intéressant. Fondée en 1847, La Compagnie d’Assurance Vie du Canada basé en Ontario avec des bureaux dans le centre névralgique financier du Canada situé au 182 St-James déménage ces bureaux Montréalais dans un nouvel édifice de la rue St-James (aujourd’hui St-Jacques) commissionné à l’architecte Richard Waite. Nous connaissons Waite pour un autre édifice important du Vieux, soit l’Édifice du Grand-Tronc maintenant connus sous le nom d’édifice Gérald-Godin qui abrite le Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles du Québec rue McGill. À la fin de sa construction en 1895 l’édifice de la Canada-Life est le premier bâtiment à structure d’acier de huit étages au Canada.

Édifice Canada Life

De Style néo-renaissance le gratte-ciel (à l’époque) de pierres contient des ornements de l’artiste-sculpteur britannique devenue Montréalais Henry Beaumont (1853-1910). Nous pouvons voir des oeuvres architecturales de Beaumont dans les édifices de la New-York Life sur la Place d’Armes et sur le vieil édifice Sun Life de la rue Notre-Dame. La décoration est reconnue entre autres pour les caractéristiques du décor intérieur, dont l’entrée aux marches et aux lambris en marbre ainsi que l’aileron sculpté en pierre noire et peint en blanc servant de garde-corps, les mosaïques des planchers, la chute à courrier en bronze, la balustrade en fer forgé, les boiseries en acajou notamment les lambris et les chambranles avec leurs bas-reliefs représentant des figurines ainsi que la quincaillerie d’origine.

275St-jacques_01
275St-jacques_02

Les bureaux de la Canada-Life s’installent donc au deuxième étages tandis que le rez-de-chaussé héberge le siège social de la Banque Canadienne de Commerce plus connus depuis 1961 sous l’appellation de CIBC. L’édifice change de mains en 1954 et est vendu à une autre compagnie d’assurance qui mettra fin à 89 ans de résidence d’assureurs dans ces murs quand elle le quittera en 1984.

La ligne d'horizon de Montréal en 1912. Cliquez pour voir en grand.
La ligne d’horizon de Montréal en 1912. Cliquez pour voir en grand.

L’édifice est transformé par Remdev en résidences au début des années 2000. Renommé Le Saint-Régis en honneur de Régis Labeaume (pas vrai ça!). Pour sa protection durant les travaux, le 275 St-Jacques, coin St-Pierre est classé monument historique par le Ministère de la Culture et des Communications en septembre 2002.

Voici l’ironie de toute cette histoire de l’édifice Canada-Life/Le St-régis. La Compagnie d’Assurance Vie du Canada existe toujours aujourd’hui, une filiale de Great West Life, propriété de Power Corporation, dont le PDG, M. Paul Desmarais est un des adversaires notoires de l’indépendance du Québec. La Boucle est maintenant bouclée.

Visitez notre micro-blogue Tumblr pour y voir d’autres images de l’édifice Canada Life – Condos St-Régis.

Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l'histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.