L’autre point de vue sur la corruption à Montréal.

Il est pratiquement impossible d’ouvrir un journal, de lire votre blogue préféré ou de parler de la campagne électorale municipale sans y joindre les mots corruption, mafia et éthique. Franchement, êtes-vous surpris? La construction a tellement été preuve de controverse, pourquoi serait-ce différent en 2009? La construction du Stade en 1976 et les guerres de tranchées dans la FTQ construction n’en sont que de bons exemples. Qui dit syndicat de construction doit presque automatiquement dire corruption.

Maintenant, je repose ma question, êtes-vous surpris? Pourquoi je repose cette question, je veux que vous regardiez comme il faut. Pensez-vous vraiment que Montréal est la seule ville nord-américaine où cela arrive, pensez-vous vraiment qu’il y ait juste à Montréal que ce genre d’opération a lieu. Personne ne pourra me faire croire que ce genre de magouille n’arrive pas à Boston, Chicago, Los Angeles et même Toronto. À écouter les émissions d’opinions comme Arcand à 98,5, nous sommes une république de bananes. Pourquoi regarder les événements actuels d’un point si négatif? Au contraire, je vais prendre ce qui se passe et le retourner à 180 degrés.

Comme je crois qu’on peux s’entendre que ce genre de chose n’arrive pas juste à Montréal. Nous devrions crier haut et fort que nous Montréalais, n’avons pas peur de mettre à nu ce genre de pratique, nous n’avons pas peur de dénoncer ceux qui cause le problème. Contrairement à nos villes soeurs nord-américaines, nous ont fait de quoi pour régler le problème et on essais pas de taire le sujet, de faire comme si ça n’existait pas. Je veux que l’on dise que le Maire, et peut-être futur remplaçant sont là pour nettoyer la ville et la campagne électorale fait sortir le méchant.

Oui il y a eu collusion entre plusieurs entrepreneurs et ça, ça n’a rien à voir avec nos élus, je ne connais pas leurs noms et comme je ne veux pas porter de souliers en bétons, je m’abstiendrais de toute façon de les mentionner. Mais je suis fier de dire que nous ici à Montréal, au moins nous sommes en train de nettoyer le système.

Sur une note connexe;
Saviez-vous qu’il y a élections fédérales partielles dans Hochelaga? Combien de gens vont être mélangés lors des municipales du 1er novembre? Combien de gens vont penser qu’il faut voter pour la mairie le 9 novembre? Quelqu’un quelque part dans sa tour à Ottawa n’a surement pas pensé à ça quand ces partielles ont été annoncées.

Commentaires

Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l’histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.