La patience est une vertu, mais elle a ces limites

Cinq défaites d’affilées.  Ça commence à sentir le désespoir.  Il ne faut pas paniquer, mais les récentes performances ne sont pas très rassurantes.  Pour mettre la cerise sur le sundae, Kovalev a compté samedi contre nos vaillants Canadiens.  Tout est en place pour blâmer Bob Gainey.  Sans vouloir le disculper,  il y a d’autres facteurs qui n’aide pas le tricolore.

Pendant le 5 contre 3 de samedi, les Canadiens ont répété le même jeu, encore et encore.  Toujours un tir de la pointe, toujours du même défenseur et du même endroit.  Il faut arrêter d’être prévisible.  Je sais que c’est bon des tirs de la ligne bleue durant un avantage numérique.  Mais, à 5 contre 3, il faut faire bouger le triangle de l’adversaire.  Les Sénateurs ont compris rapidement le “pattern”, ils commençaient même à tricher d’un côté.  L’incapacité des Canadiens à produire pendant cet avantage numérique, est le point tournant de la rencontre.  Avec un but, la dynamique de jeu des deux équipes auraient changé.

Pour tous ceux qui disent que c’est les changements effectués durant l’été qui est la cause de notre malheur, ont la mémoire courte ou bien sélective.  À ma connaissance, la saison dernière, pendant les absences de Markov, les performances étaient très similaires avec ce qu’on a en ce moment.  Nous avions beaucoup de difficultés dans notre territoire, l’avantage numérique nous présentait la même chorégraphie soir après soir.  Durant les séries contre Boston, sans Markov, nous avions l’air d’une équipe de la ligue américaine.

Donc, il ne faudrait pas sous-estimé la perte du meilleur joueur des Canadiens et les conséquences sur les résultats des parties sans lui.  Certes, il y a des points que les Canadiens se doivent d’améliorer et l’inconstance ne fait pas partie des symptômes causés par l’absence prolongée de  Markov.  Souhaitant que l’arrivée de Bergeron va nous aider à déclencher quelques étincelles en attaque et que les résultats des parties soient plus en notre faveur.

go habs go

Commentaires

Écrit par :