Héritage Montréal, cuvée 2012

Si vous êtes régulier sur ProposMontréal, vous savez que l’histoire de Montréal me tient à coeur. Nous avons une ville riche en architecture et les gens qui peuvent nous raconter sont histoire disparaissent peu à peu. Héritage Montréal est ce groupe qui sert à protéger le patrimoine de la ville, par exemple, ils ont aidé à sauver la pinte de lait de la Guaranteed Pure Milk Co. J’ai un amour mitigé avec cet organisme et voici les raisons.

Depuis quelques années, Héritage Montréal publie une liste de lieux ayant des risques de disparaître, la plupart du temps je suis d’accord avec les choix, beaucoup d’endroits pouvant paraître anodins méritent d’être soulignés. Cette année encore, le groupe dénombre une belle liste de lieux qui mérite une certaine attention. L’Édifice Rodier, rue Notre-Dame Ouest, La Forge Cadieux de la rue St-Paul et le Théâtre Empress sont de superbes exemples de bâtiment à conserver. La où je ne suis pas d’accord, c’est que leurs grands manitous nous proposent toujours quelques endroits qui méritent plus un « Pour quessé faire? »

Forge Cadieux par Martin bérubé
Forge Cadieux Photo: Martin Bérubé

Il faut faire une grande différence entre un édifice et ces souvenirs. Des souvenirs peuvent être vus et admirés dans des musées par ceux qui le veulent bien quand le bâtiment ne mérite pas une sauvegarde et empêche une amélioration. Cette catégorie excelle cette année avec deux de ces lieux que je me demande ce qu’ils ont de si important à garder.

Si vous ne lisez que les blogues et regardez les manchettes francophones, vous n’avez jamais entendu parler de ce lieu qui semble si cher à nos compatriotes de la langue de Mordechai. Le Horse Palace dans Griffintown, selon la description d’Héritage Montréal « s’agit d’une des plus anciennes écuries qui subsistent à Montréal. À ce titre, il est un témoin exceptionnel de l’importante présence du cheval en ville à la révolution industrielle alors qu’il constituait le principal moyen de transport jusque dans les années 1930. » Quoique je sois d’accord avec cet énoncé, le bâtiment lui-même ne mérite aucune sauvegarde sauf de bien documenter son histoire, prendre de belles photos et les afficher dans un musée. Ce n’est pas parce que c’est vieux que ça mérite de prendre un îlot dans un quartier qui, tel un phénix, ressort de ces cendres. Le « Horse Palace » est la preuve que Montréal devrait se doter d’un musée à la Smithsonian où de grandes pièces, comme des maisons entières pourraient être sauvegardées.

Horse Palace Photo: Héritage Montréal

Mon autre point d’interrogation de la liste est l’îlot du Momument National. Ne vous inquiétez pas, le Théâtre lui-même ne s’en va pas nulle part, se sont plus les façades du côté ouest de St-Laurent entre René-Lévesque et Ste-Catherine. Ces bâtiments ont déjà eu une valeur patrimoniale, mais maintenant et ça, depuis déjà plus de 30 ans, elles ne sont que l’ombre de ce qu’elles étaient. Depuis la fin des années du Red Light où la Main était le point d’attraction du « Sin City » canadien, le sud de St-Laurent ne s’en est jamais remis. De nouveau chef-d’oeuvre comme la Société des Arts Technologiques, le nouveau Club Soda et le 2-22 mérite plus d’attention que les façades de briques qui tombent en ruine et qui sont maintenant plus dangereuses qu’intéressante. La sauvegarde aurait dû commencer dans les années 80, en 2012, il est trop tard et je crois tout simplement qu’il est temps de « tirer la plogue » sur ce coin de rue en phase terminale. En même temps, nous aurons la chance de faire disparaître l’atrocité qu’est le Café Cléopâtre.

Voici la liste, à vous de faire votre propre opinion. Fait à noter que la Maison Louis-Hippolyte LaFontaine a été enlevé de la liste et pourtant mérite d’être sauver, surtout au moment où cet îlot est un grand sujet de conversation avec son achat récent par un homme d’affaire voulant y construire une tour de plusieurs dizaines d’étages.

Édifice Rodier
Église Très Saint Nom de Jésus
Griffintown Horse Palace
Hôpital de la Miséricorde
Ilot Saint-Laurent / Monument National
La Forge Cadieux
Maison Redpath
Maisons « Bonheur d’Occasion »
Square Viger / Agora
Théâtre Empress

Cinema Empress
Théâtre Empress Photo: Martin Bérubé

Commentaires

Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l'histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.