Harrisson et Fabrikant gaspillent notre argent

C’est deux hurluberlus profitent du système, consciemment ou inconsciemment , avec leurs comportements ridicules. Prenons le premier, Jean-Fançois Harrison est accusé de possession et de distribution de pornographie infantile, mais celui-ci ne se présente pas en cour. Cela s’est produit à deux occasions et à chaque fois il a fallu payer le juge, les procureurs et émettre un mandat d’arrestation. C’est une perte de temps et un gaspillage d’argent.

Je comprends qu’il ait des droits, mais cale en vient absurde. Maintenant, le juge a demandé une évaluation psychologique. Étant donné qu’à sa dernière absence, M. Harrison avait envoyé un document de plusieurs pages incohérentes pour se justifier. J’espère que cette fois-ci, la cour, le garderont en détention jusqu’à la fin des procédures.

Pour ce qui est de Valery Fabrikant, le tueur de Concordia, il a intenté des poursuites civiles contre 5 anciens collègues pour un montant de 600 000$. Un autre personnage qui abuse de notre système de justice. C’est la cour d’appel qui a ordonné que le procès reprenne. Le problème est que M. Fabrikant fait toute sorte de demandes saugrenues, qui était franchement un abus de procédures. À cause du principe de droit, la cour d’appel a conclu que le juge de la dernière instance, aurait dû laisser M. Fabrikant s’exprimer.

C’est clair que ce dernier veut seulement se venger de ses anciens collègues parce qu’il a un délire paranoïaque. Pas besoin de diplôme universitaire pour comprendre ça. Encore une fois, nous, les contribuables, payons pour les fous. Ce qui prouve qu’un principe de droit est bien beau sur papier, mais il n’a pas de jugement face à la folie.

Écrit par :