Émeutes à Montréal?

Les émeutes du monde arabe de 2011 auront marqué la planète. L’Égypte a chassé Hosni Moubarak, accusé de dictature par son peuple. Les Tunisiens ont eu la peau de Ben Ali et la guerre dure toujours entre le peuple et Kadhafi en Libye. Sans compter les émeutes qui ont eu lieu en Syrie, au Bahreïn et au Yémen. Suite à une altercation qui a mal tournée à Tottenham entre la Police Londonienne et une bande d’individus, Londre est maintenant en pleine crise et les émeutes qui se voulait une question raciale et sociale locale affecte à présent une grande partie de la ville.

Malheureusement, ces événements me font peur. Quand nous parlons de « fils qui se touche » dans l’inconscient d’un peuple, les Montréalais sont champions. Crise économique de 1849 où ils ont brûlé le parlement, la grève des policiers de 1969, Maurice Richard se fait suspendre, notre équipe de hockey gagne la coupe en 93, notre équipe ne gagne pas la coupe, Freddy Villanueva, Metallica et Guns & Roses annulent au show au Stade, les démonstrations contre la brutalité policière annuelles semblent être tous de bonne raison pour démarrer une émeutes ici.

Je suis aussi nerveux, car une partie de nos voyous qui habituellement cause ces émeutes ou du moins, qui ajoutent de l’huile au feu ne sont pas les gens les plus intelligent du globe et toutes raisons sont bonnes pour eux de faire du grabuge. J’ai donc une crainte qu’ils se décident d’imiter, de copier et de calquer ce que les hooligans britanniques sont en train de faire pour se faire une nouvelle télé à écran plat.

Le pire dans tout ça c’est que nous avons probablement les meilleures raisons du monde de se ramasser avec des pancartes dans les rues de la Métropole. Notre gouvernement a de bonnes chances d’être corrompus par certaines mauvaises personnalités du monde de la construction, nos élus nous ont abandonnés pour construire des routes dans le grand nord pendant que des bouts de béton de 25 tonnes nous tombent dessus et que le pont le plus importnat au Canada est sur le point de s’écrouler, notre gouvernement fédéral est devenu un des pires pollueurs du monde et le maire de la deuxième plus grande ville au pays ne sait même pas ce qui se passe dans sa propre cours.

Je sais, je sais, je suis alarmiste et j’exagère au second degré mais pensez-y quelques secondes, n’avez vous pas peur d’une autre émeute à Montréal, moi si, j’habite un condo dans Hochelaga et dieu sait que c’est mal vu par les gens d’ici, je serais probablement dans les premiers à flamber, Non à la gentrification !

Emeute Montreal

Commentaires

Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l'histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.