Des murales disparues du métro

L’art est partout dans le métro, chaque station a ses charmes, ses œuvres, sa personnalité et c’est ce qui en fait son unicité. À la fin des années 70, lors de la livraison des MR-73, l’art se trouvaient à l’intérieur des voitures. Les 282 motrices avaient sur les loges de conduite une des quatre grandes murales de 213 cm par 223 cm représentant différents aspects de la métropole.

Ateliers Youville
L’applique murale installé aux ateliers d’Youville.
Photo : STM – Michel E. Tremblay.
Où sont ces murales?

Si vous croyez voir l’œuvre d’un artiste connu de l’époque, détrompez-vous, les fresques ont été dessinées par un employé de Bombardier, M. Michel Beaudet, sur qui je n’ai trouvé aucun détail additionnel. Je dois avouer qu’elles étaient superbes, artiste ou pas. Leur vie fut de courte durée et je ne les ai jamais revues par la suite. Je me suis donc retourné vers la STM pour plus de détails sur leur retrait et j’ai reçu une réponse de M. Benoit Clairoux, conseiller aux affaires publiques de la société de transport, qui, sûrement très surpris de recevoir ce genre de question, a bien eu l’amabilité de vouloir m’aider. Ce dernier me raconte que les murales de «tedlar» (vinyle) blanc et transparent pouvaient être facilement déchirées, que des vandales enlevaient les immeubles de leur choix pour les coller où bon leur semblaient. Elles ont donc complètement été enlevées des voitures pour garder des cloisons entièrement vierges, orange et sans personnalité.

Comme le village d’Astérix, une murale irréductible résiste toujours à l’envahisseur. Malheureusement, elle ne peut pas être admirée du grand public. Cette dernière, qui de fait, appartenait à M. Clairoux, se retrouve dans une salle d’attente pour les employés des ateliers d’Youville, où s’effectue l’entretien des voitures de métro. Une salle d’attente, qui à première vue, nous fait revenir dans le temps.

ateliers d'youville
Salle d’attente, ateliers d’Youville
Photo : STM – Michel E. Tremblay.
Ce qu’elle représentent

Au total, M. Beaudet aura dessiné quatre panoramas de Montréal, chacune représentant des éléments spécifiques de la ville. La première dédiée aux institutions scolaires et religieuses, la deuxième aux immeubles sportifs et socioculturels, la troisième se concentre sur l’équivalent de l’arrondissement de Ville-Marie et la dernière nous montre un grand panorama de tous les édifices à un seul et même endroit. Il est très surprenant de voir plusieurs de ces constructions maintenant disparues. Si à l’époque, ils étaient vus comme des points d’intérêt assez importants pour appliqués sur les murs du tout nouveau métro, aujourd’hui, plusieurs ne sont que des souvenirs pour les plus vieux de la population.

Voici les œuvres, combien d’immeubles pourrez-vous reconnaître.

Institutions scolaires et religieuses.
Scolaire et Religieux
Cliquez sur l’image pour agrandir
Source : Archives de la STM
Sport et Cultures
Stade Olympique
Cliquez sur l’image pour agrandir
Source : Archives de la STM
Centre-ville et Vieux-Montréal
Murales Orange
Cliquez sur l’image pour agrandir
Source : Archives de la STM
Ensemble général
Panorama Montréal
Cliquez sur l’image pour agrandir
Source : Archives de la STM

Je tiens à remercier Benoit Clairoux et la STM qui m’ont donné la permission d’utiliser les photos. Du coup, je tiens à «plugger» sans qu’il me l’ait demandé, son livre «Raconte-moi le métro de Montréal» paru en 2016 aux Éditions de l’Homme, disponible en version papier et électronique. M. Clairoux est avant tout historien et amoureux inconditionnel du métro de Montréal. Si le sujet vous intéresse, son histoire et surtout ce qui en fait un des plus beaux métros au monde, je vous invite à vous en procurer une copie sans hésitation.

Raconte-moi le métro
ISBN : 9782897540418
parution : août 2016
Les Éditions de l’Homme

Commentaires

Écrit par :

Amoureux de Montréal, fasciné par l'histoire de la ville, son urbanisme et sa toponymie, ni historien ni spécialiste du sujet. Martin aime trouver des réponses aux questions qui sont posées. Les billets que vous lisez ne sont que les résultats de la quête vers des réponses et le besoin de partager.