Ça bouge à Montréal, mais comment?

Avec toutes ces dernières nouvelles de ponts, de SLR, de SRB, d’Azur, de navettes fluviales, de Bixi, de taxi et d’autre façon de se rendre du point A au point B. Les façons de se déplacer n’auront jamais autant été d’actualité. Les Montréalais aiment le vélo, la ville est à l’échelle humaine, on y marche, l’automobile est une technologie passée, voir, dépassée même. Savons-nous vraiment comment les Montréalais se déplacent? Si je me fie à une application iPhone, l’automobile reste reine dans la ville. Voilà, les sources ne sont pas nécessairement des plus solides, après tout, « Human » n’est qu’une seule application, mais elle rend des résultats d’une façon tellement superbe et graphiquement attirante, je me dois d’en mentionner l’existence.

Au moment d’écrire ces lignes, les Montréalais qui utilisent cette application, sans version Android pour le moment, se déplacent principalement… en véhicule motorisé, surpris? Voilà, l’application ne fait pas de différence entre le transport en commun et l’automobile et ne calcule que les déplacements à la marche, la course, le vélo et le transport motorisé. Mais les données restent plutôt intéressante. En regardant le graphique suivant, vous verrez que la voiture reste reine en ville. Les déplacements alternatifs restant sous la moyenne des 30 grandes villes mesurées par l’application.

test
graphique human.co

Un peu plus loin dans le site, vous pouvez également voir que Montréal se situe dans les derniers de classes pour ce qui est des mouvements comme la marche et le vélo, se classant 29e sur 30 dans les deux catégories et 26e pour la course. Montréal se situe alors en 2e position pour les déplacements motorisés (autobus et automobile). Au classement général des villes les plus actives, on se place donc en 29e une fois de plus comme quoi le Montréalais moyen semble sédentaire. Encore une fois, je précise que ces données ne sont tirées que d’une seule application se veulent plus amusante que scientifiquement prouvées.

graph

C’est le mot amusant qui nous a attiré vers ces chiffres. C’est que « Human » rend l’information amassé grâce à l’application installée sur votre téléphone intelligent d’une façon graphiquement attirante. Étant personnellement un ancien graphiste, ces cartes de résultats sont toutes plus superbe les unes des autres. Vous pouvez y voir que la marche et le vélo se concentre principalement sur l’île de Montréal tandis que la banlieue préfère de loin les véhicules à moteurs.

Image: Human.co
Image: Human.co

Voilà, la beauté du minimalisme graphique ne s’arrête pas là, « Human » a pris ces données et a créé des vidéos démontrant les déplacements sur une durée de 24h donnant vie à ces petits points blancs. Vous pouvez y voir les quatre types de déplacement, soit la marche, la course, le vélo et les moteurs.

Malheureusement, je ne connais pas son niveau d’utilisation, l’iPhone ne représente pas la majorité des utilisateurs de téléphones intelligents. Android, Blackberry et Windows ont tous des systèmes d’exploitation n’ayant pas la chance d’apporter leur vote à la statistique mais allez-vous télécharger l’application, pensez-vous que vous pouvez faire une différence et à quel point croyez-vous que ces chiffres se rapproche de la réalité?

Commentaires

Écrit par :