La flamme olympique illumine les enfants

Je travaille pour la sécurité publique d’une des villes de l’île de Montréal et j’étais présent lors du passage de la flamme olympique dans notre ville.  J’aidais à maintenir la foule pour le passage des coureurs.  Ici, il y avait au moins 300 personnes sur place, composé majoritairement des enfants des écoles des environs.
Pour certains adultes, une flamme n’est que du feu.  Je peux vous dire que juste de voir les visages des enfants illuminés d’un sourire en attendant avec anticipation l’arrivée de la flamme olympique, en valait la peine.  Ils applaudissaient tout le monde qui passait: les camions de la banque royale, de coke, d’autobus, de polices.  Lorsque le coureur est finalement arrivée avec la flamme olympique, une explosion d’acclamations s’est fait entendre.  Tous les enfants étaient excités et heureux de voir ce rare phénomène.  Il faut dire que cela fait 22 ans que la flamme n’est pas passé pour les olympiques présentées au Canada.
Je dois être honnête, les jours précédant l’arrivée de la flamme, je n’étais pas vraiment fébrile ou excité par le parcours de la flamme.  Par contre, de voir tous ses enfants excités et heureux m’ont fait changer d’idée.  La flamme est arrivée avec une trentaine de minutes de retard.  Les seules personnes qui se sont un lamenté de la température et de l’attente, sont seulement des adultes.  Les enfants, eux, ne se sont jamais lamenté, leurs niveaux d’énergies n’a pas baissé d’un iota pendant toute l’attente!
La dernière fois que nous avons été les hôtes des olympiades était à Calgary en 1988.  Dans combien de temps allons-nous recevoir encore les jeux olympiques?  Dans au moins une autre vingtaine d’années au minimum.  Il faut se rendre compte que c’est un évènement rare sur nos terres.  Ces enfants qui étaient présents, vont pouvoir raconter à leurs propres enfants qu’ils étaient là la dernière fois que la flamme olympique a passée!

relais olimpJe travaille pour la sécurité publique d’une des villes de l’île de Montréal et j’étais présent lors du passage de la flamme olympique dans notre ville.  J’aidais à maintenir la foule pour le passage des coureurs.  Ici, il y avait au moins 300 personnes sur place, composé majoritairement des enfants des écoles des environs.

Pour certains adultes, une flamme n’est que du feu.  Je peux vous dire que juste de voir les visages des enfants illuminés d’un sourire en attendant avec anticipation l’arrivée de la flamme olympique, en valait la peine.  Ils applaudissaient tout le monde qui passait: les camions de la banque royale, de coke, d’autobus, de polices.  Lorsque le coureur est finalement arrivée avec la flamme olympique, une explosion d’acclamations s’est fait entendre.  Tous les enfants étaient excités et heureux de voir ce rare phénomène.  Il faut dire que cela fait 22 ans que la flamme n’est pas passé pour les olympiques présentées au Canada.

torche olympJe dois être honnête, les jours précédant l’arrivée de la flamme, je n’étais pas vraiment fébrile ou excité par le parcours de la flamme.  Par contre, de voir tous ses enfants excités et heureux m’ont fait changer d’idée.  La flamme est arrivée avec une trentaine de minutes de retard.  Les seules personnes qui se sont un lamenté de la température et de l’attente, sont seulement des adultes.  Les enfants, eux, ne se sont jamais lamenté, leurs niveaux d’énergies n’a pas baissé d’un iota pendant toute l’attente!

La dernière fois que nous avons été les hôtes des olympiades était à Calgary en 1988.  Dans combien de temps allons-nous recevoir encore les jeux olympiques?  Dans au moins une autre vingtaine d’années au minimum.  Il faut se rendre compte que c’est un évènement rare sur nos terres.  Ces enfants qui étaient présents, vont pouvoir raconter à leurs propres enfants qu’ils étaient là la dernière fois que la flamme olympique a passée!

Commentaires

Écrit par :